par | Juil 10, 2024 | Santé

Accros aux écrans : Une addiction plus dangereuse que les drogues ?

L’omniprésence des écrans dans la vie quotidienne

Les écrans sont omniprésents dans notre quotidien. Que ce soit pour le travail, l’éducation, les loisirs ou la communication, nous passons une grande partie de notre journée devant nos smartphones, ordinateurs et télévisions. Une étude de l’Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique (OPEN) indique que les Français passent en moyenne 5h30 par jour devant les écrans, un chiffre qui a augmenté avec la pandémie de Covid-19. Cette surexposition entraîne une dépendance technologique qui peut être comparée à une véritable addiction.

Les effets psychologiques et physiques de l’addiction aux écrans

Des recherches montrent que l’addiction aux écrans peut engendrer des effets néfastes, aussi bien psychologiques que physiques.

  • Troubles du sommeil : la lumière bleue des écrans perturbe la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. De nombreuses personnes se couchent plus tard, ce qui affecte leur qualité de sommeil.
  • Fatigue oculaire et maux de tête : fixer un écran pendant plusieurs heures peut entraîner une fatigue visuelle, des maux de tête et des problèmes de vision à long terme.
  • Isolement social : les interactions virtuelles remplacent souvent les rencontres en personne, ce qui peut mener à un isolement social et à la dépression.
  • Anxiété et stress : les notifications constantes et la pression des réseaux sociaux augmentent le niveau de stress et d’anxiété.

Selon l’OMS, les jeunes entre 5 et 17 ans ne devraient pas passer plus de deux heures par jour devant un écran. Or, beaucoup dépassent largement ce seuil.

Stratégies de prévention et de gestion de cette nouvelle forme de dépendance

Pour combattre l’addiction aux écrans, plusieurs stratégies peuvent être mises en place :

  • Définir des limites de temps : l’utilisation d’applications pour surveiller et limiter le temps passé devant les écrans peut être efficace. Par exemple, activer le mode “Ne pas déranger” la nuit peut améliorer la qualité du sommeil.
  • Favoriser des activités hors ligne : encourager la pratique du sport, les sorties en plein air et les rencontres amicales réduit le temps passé devant les écrans.
  • Créer des zones sans écran : établir des règles claires, comme pas de téléphone à table ou dans la chambre à coucher.
  • Éduquer les enfants : sensibiliser les plus jeunes aux dangers de l’addiction. L’accompagnement parental est essentiel pour instaurer des habitudes saines.

En tant que rédacteurs et journalistes, nous partageons l’avis que l’addiction aux écrans est une menace sérieuse pour la santé publique. Il est crucial de prendre conscience des effets de cette dépendance et de mettre en place des stratégies pour la contrer.

L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) nous alerte sur les risques de l’écran pour les plus jeunes : un enfant de moins de trois ans exposé à des écrans a plus de chances de développer des troubles de l’attention. Les statistiques montrent également une baisse des performances scolaires liée à cette surconsommation.

Les conseils et stratégies mentionnés ne sont pas à négliger pour préserver notre santé mentale et physique. Nous devons être conscients des impacts de cette dépendance et agir en conséquence pour une meilleure qualité de vie.

Emilie Boujut

Emilie Boujut

Autrice de CRJE

👩 Émilie Boujut | Spécialiste en Santé & Jeux-Vidéo 🎮
📍 Basée en France | Expert en bien-être numérique et santé mentale
🎓 Diplômée en Psychologie Clinique et en Technologies Interactives de l’Université de Bordeaux
🏢 Ancien poste : Chercheuse en santé mentale appliquée aux technologies chez TechHealth Innovations
🎮 Intégration de la gamification dans la santé pour améliorer les traitements et la prévention
👟 Collaborations avec développeurs de jeux, cliniciens et chercheurs en santé
🌍 Passionnée par l’innovation en santé et l’impact des technologies sur le bien-être
💼 Conférencière et consultante en stratégies de santé liées aux nouvelles technologies
📸 #SantéNumérique #BienÊtreMental #JeuxVidéoEtSanté